Marche des Fiertés de Nantes – le char de la honte

Marche des Fiertés de Nantes 2016 – Le char de la honte

Nous souhaitons dans cet article revenir sur un point de la Marche des Fiertés de Nantes qui nous a particulièrement choqué. « Nous » ici représentant l’ensemble des membres de l’association qui y étaient présent-e-s.

Il semblerait que cela n’ait choqué que nous, et nous nous en attristons. Lors de cette marche, le club gay CO² était représenté comme chaque année par un char imposant. Un char arborant des cactus pour évoquer le grand ouest états-uniens… Et dans lequel la majorité desco2-char gens était costumée en nati-f-ve-s américain-e-s.

Ont-ils déjà entendu parler de l’appropriation culturelle ? Ok on est en Europe, donc ça passe davantage inaperçu, mais ça n’excuse rien. Ok c’était sûrement innocent et dû à de l’ignorance, mais ce n’est pas une raison pour laisser passer ça.

L’appropriation culturelle, c’est lorsqu’un co2groupe dominant (ici, des blancs, clairement) s’approprie par mode, par « déguisement », par sentiment de supériorité et au final par sentiment de légitimité colonialiste, des éléments appartenant à une culture opprimée (ici, les nati-f-ve-s américain-e-s…).

Pour prendre les devants sur d’éventuelles critiques, nous n’avons pas – à notre connaissance – de membres concerné-e-s directement qui feraient partie de cette communauté. Il n’est pas question ici de parler en leur nom. Il s’agit simplement de dénoncer une situation dont nous avons été témoins… Et qui est inacceptable à nos yeux.

Rappelons que l’année passée, le CO² avait créé une affiche très afficheCO2-2015tsuggestive pour promouvoir la soirée pride, sur laquelle on voit un homme travesti (ou une drag-queen) pouvant être perçu comme étant une femme trans… Lorsque des critiques ont été émises par plusieurs personnes, dénonçant la misogynie, la transphobie et le caractère limite « pro-viol » de l’affiche, les responsables ont n’ont pas eu l’air de s’en formaliser davantage…

Après donc le sexisme, la transphobie et les relents « pro-viol » l’année passée, le club rajoute cette année le racisme (via l’appropriation culturelle) à son palmarès… Et cela sans qu’aucune autorité en amont, qu’aucun-e membre de l’organisation de la Marche (qui se devaient d’être au courant!) n’ait réagit…

Ce point, exposé au Centre LGBT par nos soins après la Marche, n’a obtenu aucune réponse de leur part, et n’a fait l’objet d’aucune remarque (ni donc de décision) lors de la réunion débrief qu’iels organisaient samedi dernier…

Nous espérons donc que cet article, exposant publiquement la situation, amènera le CO² à revoir sa communication future. Les maladresses ça arrive, même si là ça commence à faire beaucoup, mais qu’il n’y ait eu PERSONNE pour réagir en amont, c’est assez problématique. 

Permanent link to this article: https://trans-inter-action.fr/2016/06/28/marche-des-fiertes-de-nantes-le-char-de-la-honte/

8 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal•e on 30 juin 2016 at 9 h 52 min
    • Répondre

    Très juste. Au bout du compte, le plus inquiétant, c’est que cette forme de racisme est devenue totalement transparente et invisible. Singer les traditions des peuples amérindiens est devenu un acte récréatif, un simple « déguisement ». Un peu comme si on s’amusait à se déguiser en esclave africain enchaîné au fond de la cale d’un navire négrier…
    Je propose qu’à la prochaine marche, les gens du CO2 se « déguisent » en Français. Béret sur l’oreille, t-shirt à rayures blanches et bleues, baguette sous le bras, mégot au coin de la bouche, espadrilles et – ne l’oublions pas – les nez et les pommettes rosis par l’inévitable couperose dont nous sommes tous affublés… Comment ça, c’est moins glamour ? Du stéréotype au racisme, il n’y a jamais bien loin.

    • Lorelai on 20 juillet 2016 at 13 h 01 min
    • Répondre

    Je ne suis pas forcément concernée par l’appropriation culturelle mais je trouve lamentable qu’une société privée ait autant d’influence sur un événement comme la marche des fiertés.

    N’oublions pas qu’ils font cela pour se faire de la pub dans un but purement financier, faire venir du client. Ils ne sont pas engagés dans la lutte ou dans le soutien. Si la moitié des fonds collectés dans le cadre des soirées au CO² était reversé aux associations organisatrices, ce serait tellement plus engagés de leur part !!

    D’ailleurs, le soucis n’est pas qu’à Nantes, il est dans toutes les marches des fiertés que j’ai pu faire …

      • ELLEOUET on 19 août 2016 at 12 h 35 min
      • Répondre

      Pour votre information le CO2 réserve les entrées de cette soirée au Centre LGBT de Nantes ( lire les flyers et affiches de la soirée c’est marqué dessus !!! ) une aide logistique gratuite au centre LGBT de Nantes ( grue , gardiennage des véhicules…. ) deuxième point le CO2 est présent le reste de l’année au coté des associations LGBT pour votre info le CO2 a reversé 500 euros au Ciné PRIDE sans contrepartie de sa propre initiative le CO2 accueille la CONVEX ( convivial extérieure du CLGBT de Nantes ,
      il accueille aussi l’association B.A.G ) dernier point si le CO2 pensait à sont porte monnaie il lui suffirait de faire une soirée Pride privé comme ça les bénéfice resterait dans la caisse de celui ci plutôt que partir dans les caisses du CLGBT de Nantes Avant d’avancer de tel conneries il faudrait se renseigner un peut et se discours démagogique sur les commerçants LGBT et de nature à fragiliser l’envie de ceux ci de se mouiller oui le CO2 ne crie sur tout les toits chaque foi qu’il est au coté des associations maintenant si certain veulent faire le chèques à la place du CO2 qu’il le fassent !!! plutôt que broder et dénigre et verser leur bile sur le NET

        • on 1 septembre 2016 at 9 h 35 min
        • Répondre

        Pouvez-vous nous expliquer en ce cas comment le CO2 justifie l’appropriation culturelle de leur char, leur sexisme et leur transphobie ? Comment le dirigeant du CO2 justifie sa menace de supprimer son partenariat avec AIDES et refuser qu’AIDES fasse des dépistages dans un de ses bars, mettant ainsi la santé de ses clients en jeu pour des raisons puériles et qui plus est totalement injustifiées ?
        C’est bien beau d’avoir de l’argent et d’en filer un peu au cinépride ou d’accueillir des conviviales du centre (= faire venir des gens dans leurs locaux donc des (futur-e-s) client-e-s, en faisant j’imagine payer les consos… Merci de ne pas prendre les gens pour des quiches, on sait comment fonctionne un commerce), mais cela donne-t-il le droit de s’accaparer un évènement militant comme la marche des fiertés en s’affichant comme colonialistes décomplexé-e-s ?
        Le CO2 est un commerce. Il a le char le plus imposant et le plus bruyant de la Marche, il utilise son pouvoir financier pour s’imposer dans un évènement militant, dans une marche pour défendre les droits des personnes LGBTQIAP+. Désolé, mais on est assez lucides pour voir que ce genre de soutien est loin d’être désintéressé.
        C’est ok qu’il y ait des commerçants aux Marches, c’est pas le soucis. Mais quand ces dits commerçants ont des comportements problématiques et font la sourde oreille aux critiques les dénonçant, bah on a des raisons d’être en colère.
        Quant à la menace de ne plus apporter son soutien si on se fait critiquer…. Bah là encore, question désintéressement du soutien, ça en dit long :/

          • ELLEOUET on 1 septembre 2016 at 16 h 03 min
          • Répondre

          Je ne suis habilité à répondre concernant l’association AIDES juste par ce que cette association n’est pas présente sur site nous mettons la santé de nos clients en jeu donc AIDES serait la solution miracle au problème de santé un poil risible cette info pour le reste je laisserais ma direction répondre si elle le souhaite Pour ce qui est convivial du CLGBT c’est lui qui fixe le prix des consommations l’entrée elle est gratuite et à part la sécurité il n’y a pas de personnels du CO2 seule le CLGBT est maitre de l’organisation Le CO2 ne s’accapare rien du tout pour participer à la Pride il y’a un règlement que nous respectons comme les autres ne vous en déplaises et pour la grosseur du char nous avions en taille et puissance la même chose que le centre LGBT et rien n’empêche une association ou autre de venir avec le même type de véhicule et une sonorisation identique sonorisation qui au passage est réglementé par l’organisation et pour finir nous savons entendre les critiques quand elle sont justifiées maintenant vous n’êtes pas organisateur nous respectons les règles fixé par eux et que dire de critique ultra minoritaire et extrémiste permettez nous d’avoir le droit de les ignorer oui le CO2 il y a un an à en effet le CO2 menacé d’enlevé sont soutien suite aux critique sur l’affiche n’ayant pas de position claire du CLGBT appel entendu puisqu’une rencontre avec le bureau et deux autre protagonistes de ce pseudo scandale qui à l’issue nous permis de sortir avec des positions clair des deux coté Ce que je trouve désolant c’est de faire croire qu’un commerçant manipule les 150 volontaires de la Pride Nantes pour avoir été à l’organisation de cette marche pendant 18ans je peux vous dire que jamais les commerçants LGBT nantais n’on demandé un droit de regard sur l’organisation et c’est toujours le cas vous faites croire que vous connaissez le sujet alors que c’est faux votre absence régulière aux réunions d’organisations sont pour nous une preuve claire que vos propos n’on pas pour but de défendre la cause LGBT mais un point de vue personnel ultra minoritaire imposé au plus grand nombre quelque sois vos critiques elle ne font que renforcé nos position pour le respect la tolérance contre l’extrémisme mais je me fais aucune illusion sur votre objectivité et votre volonté de parler de sujet dont vous maitrisez le fonctionnement

  1. C’est désolant de voir qu’un privée a presque la main mise sur la marche des fiertés, mais bon, que peut-on faire ? J’étais présent au marche des fierté de Nantes. C’était un bel événement. J’espère que le concept ne changera pas trop pour s’adapter.

      • ELLEOUET on 1 septembre 2016 at 16 h 09 min
      • Répondre

      Vous y étiez très bien mais connaissez vous le fonctionnement de la Pride de Nantes pour dire cela j’en doute avant de tenir des propos infondés venez à l’organisation de la Pride le CLGBT accueil tout le monde sans exemption appeler les ils vous donneront le date des réunions pour l’organisation de la Pride et vous serez au coté des 150 autres bénévoles qui organises cette marche et là vous devriez apprendre un peut mieux le fonctionnement de cette évènement et sans doute apprendre des choses

        • on 2 septembre 2016 at 9 h 46 min
        • Répondre

        1) Nous n’étions pas à toutes les réunions « Pride », mais nous y étions à de nombreuses reprises.
        2) Pour vous c’est anecdotique, minoritaire et extrémiste quand on dénonce l’appropriation culturelle de votre char cette année ? Ou quand des personnes concernées vous signalent qu’une affiche véhicule un message sexiste et transphobe ? Vous êtes-vous simplement excusé-e-s auprès des personnes concernées ? Vous êtes-vous au moins excusé-e-s sur une démarche qui, on le sait, n’était pas consciente, mais n’en était pas moins extrêmement problématique ?
        C’est cela qu’on vous reproche. Vous recevez des critiques fondées, légitimes et graves, mais vous décidez de ne pas en tenir compte. Bien sûr, faire des boulettes ça arrive à tout le monde, et faire de l’appropriation sans le vouloir aussi. Mais quand on a autant de visibilité, les conséquences sont graves. Parce que vous bénéficiez d’une grande visibilité.
        Vous êtes-vous renseigné sur l’appropriation culturelle ? Parce que je me demande sincèrement si vous savez de quoi on parle ici en fait. Il y a de nombreux articles sur le net expliquant en quoi ça consiste et en quoi c’est nocif pour les cultures appropriées…
        Vous vouliez vous amuser et vous vous êtes dit « pourquoi pas se déguiser en indiens ? » (et en cow boys apparemment, invisibles sur les photos en tout cas, moi personnellement je n’en ai vu aucun). Quel est le mal ? Vous réduisez des peuples (natifs américains) massacrés et des cultures ancestrales à des sujets de déguisement potache. Alors oui, c’est grave. Non ce n’est pas anodin, ni extrémiste. Alors oui, la critique est minoritaire, parce que bon nombre de gens ne voient même pas le problème avec l’appropriation culturelle… Comme bon nombre de personnes ne voient pas le problème avec la transphobie (qui selon elleux, n’existe pas, pourtant ça n’empêche pas d’avoir un taux de suicide et d’assassinats extrêmement élevé). Est-ce que ça signifie que les critiques sont à balayer d’un revers de la main ? Quand une minorité est sujette aux discriminations, bah effectivement, la logique veut que la réponse soit minoritaire, vu qu’elle provient d’une catégorie de personnes discriminés PARCE QUE minoritaires… Simple logique.

        Alors ouais, on a pas autant d’expérience que vous en matière d’orga de pride, certes, mais désolé, ça n’enlève en rien la légitimité et le bien fondé de nos critiques à votre égard. Nous aussi on fait des boulettes, mais en apprend d’elles et on tache de ne pas recommencer. En refusant d’admettre vos erreurs ici, vous affichez clairement que vous vous moquez d’avoir des positionnements sexistes, racistes ou transphobes… Alors soit, mais la moindre des choses c’est d’en assumer les conséquences. C’est à dire d’accepter qu’on vous le fasse remarquer et que ce ne soit pas agréable à entendre/lire. Vous pourrez vous justifier autant que vous voudrez, tant que vous ne reconnaissez pas vos torts et refusez de faire gaffe à ne pas reproduire ce genre de débordement à l’avenir, ça ne changera rien. Juste parce que rien ne peut justifier vos positionnements et surtout votre refus d’admettre qu’ils sont problématiques (l’ignorance n’est pas honteuse, et elle peut expliquer certaines maladresses, mais ce n’est en rien une excuse ni une justification).

        Vous qualifiez cela d’extrémisme. Nous on demande juste le respect envers des minorités discriminées. Perso, ce n’est pas ma définition de l’extrémisme.

        Pour AIDES, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit…. Renseignez-vous, vous verrez bien de quoi on parle.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.